Obsèques religieuses

« chanter, c’est prier deux fois ».

Saint Augustin

Célébrer la mort

cérémonie religieuse funérailles

Source photo Pinterest

Vous avez choisi d’organiser des obsèques selon les convictions chrétiennes du défunt, dans la tradition catholique ou protestante.

ARIA vous invite à sublimer ce temps d’A-Dieu à l’être aimé en un moment solennel et d’émotion.

La musique est le meilleur moyen de révéler la spiritualité et trouver l’interprète idéal pour délivrer ce message est très important : la voix et les chants d’ Ariane Douguet – maitresse de cérémonie et chanteuse – seront le fil conducteur des funérailles (prestation soliste et animation liturgique).

 

Chef d’orchestre du convoi religieux, Ariane Douguet crée le climat apaisant au bon déroulement des opérations qu’elle coordonne avec l’aide des porteurs. Elle vous accompagne de sa présence et de ses chants.

En tant que consultante, elle écoute vos besoins et vous assiste dans la création du scénario, de la mise en scène et du programme musical de la pompe funèbre.

Elle vous suggère les morceaux correspondants au défunt et à votre personnalité.

Des obsèques religieuses « sur mesure » en musique

« Quand je marche dans la vallée de l’ombre de la mort, je ne crains aucun mal,

car tu es avec moi : ta houlette et ton bâton me rassurent. »

Psaume 23 du Roi David

cérémonie religieuse obsèques

Source photo

maitre de cérémonie chanteuse
cérémonie funéraire (12)

Source photo Pinterest

Le rituel se déroule en 3 étapes personnalisables sur mesure :

 

1. Mise en bière et levée de corps

Ariane Douguet explique le déroulement des opérations de pompe funèbre.

Pour solenniser la levée de corps et le début réel du cérémonial, elle peut interpréter un chant sacré.

Lors du convoi funéraire, Ariane Douguet accompagne la famille sur le lieu du culte.

 

2. Cérémonie religieuse à l’église ou au temple

La cérémonie est organisée par le célébrant religieux en respect des souhaits de la famille.

Le rôle d’Ariane Douguet, maitre de cérémonie-chanteuse pour la cérémonie :

♪ aider à la création du programme musical approuvé par le célébrant (elle concerte le prêtre afin de savoir s’il chante ou non l’ordinaire de la messe et s’il accepte ou non la musique profane afin d’organiser la prestation en conséquence)

♪ aider à créer la scénographie-mise en scène de la célébration

contacter le lieu de la célébration afin de planifier les détails logistiques de la performance et vous ôter tout stress le jour venu.

♪ être au service du célébrant religieux et veiller à ses indications, en respect des souhaits de la famille

♪ interpréter les chants solistes ou faire l’animation liturgique :

  • Procession d’entrée du cercueil et de la famille chant
  • Accueil du célébrant religieux
  • Chant d’entrée
  • Rite de la lumière chant
  • première lecture
  • psaume + Alléluia chant
  • Evangile et homélie du prêtre
  • Lecture des intentions rédigées par la famille (Prière universelle + refrain chanté).
  • Quête ou offertoire chant
  • Prière eucharistique
  • Sanctus chant
  • Amamnèse chant
  • Notre père
  • Agnus dei chant
  • Communion chant
  • Chant du dernier Adieu
  • Absoute (prière de délivrance des pêchés autour du cercueil)
  • Encensement, aspersion d’eau bénite du corps du défunt en rappel du baptême.
  • Adieu par un geste de foi (aspersion, geste d’inclination, main posée sur le cercueil, dépôt de fleur) chant
  • Chant d’envoi pour clôturer la cérémonie – départ du cercueil

 coordonner les porteurs à l’entrée et la sortie du cercueil

♪ organiser  la procession de la famille derrière le cercueil à l’entrée et la sortie

♪ placer le cercueil, le catafalque et le drap mortuaire ou drapeau avec les porteurs

♪ mettre en place les fleurs autour / sur le cercueil, les chandeliers, les bougies, les photos du défunt et le bénitier,

♪ placer la famille, les proches, les officiels dans l’édifice

♪ placer les portes drapeaux des anciens combattants

♪ mettre en place la table à signature du registre de condoléances

♪ introduire & expliquer le dernier geste de bénédiction puis invite l’assemblée à procéder au geste d’A-Dieu.

♪ Inviter les personnes à signer le registre de condoléances

♪ donner les indications pour se rendre au cimetière ou au crématorium à l’issue de la cérémonie

Cette célébration restera à jamais gravée dans votre cœur.

cérémonie funéraire (2)

3. lnhumation au cimetière ou crémation :

Au cimetière, Ariane Douguet orchestre les derniers rituels de l’enterrement :

  • le temps de recueillement autour du cercueil
  • un dernier geste d’adieu symbolique (fleur, bénédiction …)
  • la mise en terre par les employés de la pompe funèbre que vous avez choisie
  • le temps des condoléances si vous le souhaitez

 

C’est le dernier contact avec le défunt donc il est vraiment recommandé de personnaliser ce moment sous forme d’ hommage civil à l’image du défunt (musique, fleurs, lecture de textes, geste d’adieu) : Ariane pourra interpréter un ou plusieurs chants de votre choix.

 

En cas de crémation, Ariane Douguet vous recommande d’organiser au crematorium un hommage civil spirituel en musique, totalement personnalisé à l’image du défunt (oraison funèbre, lectures, participation de proches, projection de photos ou video, chants, geste d’adieu, bénédiction…) en présence du cercueil, avant la crémation.

Elle pourra également, si vous le souhaitez, accompagner d’un chant la dispersion de cendres.

J’avais devant les yeux les ténèbres.
L’abîme qui n’a pas de rivage et qui n’a pas de cime, était là, morne, immense ;

et rien n’y remuait.
Au fond, à travers l’ombre, impénétrable voile, je m’écriais :
« Mon âme, ô mon âme ! il faudrait, pour traverser ce gouffre,
où nul bord n’apparaît, et pour qu’en cette nuit jusqu’à ton Dieu tu marches,
bâtir un pont géant sur des millions d’arches.
Qui le pourra jamais ? Personne ! ô deuil ! effroi ! pleure ! »
Un fantôme blanc se dressa devant moi
et ce fantôme avait la forme d’une larme ;
c’était un front de vierge avec des mains d’enfants :
il ressemblait au lys que la blancheur défend :
ses mains en se joignant faisaient de la lumière.
Il me montra l’abîme où va toute poussière,
si profond que jamais un écho n’y répond ;
et me dit : « si tu veux je bâtirai le pont ».
Vers ce pâle inconnu je levais ma paupière.
Quel est ton nom ? lui dis-je . Il le dit : « la prière ».

Victor Hugo – Poème écrit lors du décès de sa fille