Le voilier - attribué à William Blake

Le voilier attribué à William Blake est un beau poème symbolique sur le passage d’une rive à l’autre.

aria le voilier william blake texte enterrement

Le voilier – attribué à William Blake

Je suis debout au bord de la plage.
Un voilier passe dans la brise du matin,
et part vers l’océan.
Il est la beauté, il est la vie.
Je le regarde jusqu’à ce qu’il disparaisse à l’horizon.
Quelqu’un à mon côté dit : « il est parti !»

 

Parti vers où ?
Parti de mon regard, c’est tout !
Son mât est toujours aussi haut,
sa coque a toujours la force de porter
sa charge humaine.
Sa disparition totale de ma vue est en moi,
pas en lui.

 

Et juste au moment où quelqu’un prés de moi
dit : «il est parti !»
il en est d’autres qui le voyant poindre à l’horizon
et venir vers eux s’exclament avec joie :
«Le voilà !»

 

C’est ça la mort !
Il n’y a pas de morts.
Il y a des vivants sur les deux rives.

Une origine malheureusement inconnue

 

Même s’il est attribué au célèbre peintre et poète pré-romantique britannique William Blake, l’origine du poème reste mystérieuse. En vérité, la source du texte dans sa version anglaise reste totalement inconnue. Impossible de retrouver dans quel ouvrage il serait paru.

 

Alors, qui en serait l’auteur ?  Au final, impossible de le dire qui l’a écrit parmi : Henry Van Dyke, Victor Hugo, le Colonel David Marcus (dans la poche duquel le poème aurait été retrouvé à sa mort durant la guerre israélo-arabe de 1948), le Dr Harold Blake Walker, l’évêque Charles Henry Brent ou encore les pasteurs Margaret Stevens ou Luther F. Beecher.

Pourquoi choisir ce poème pour une cérémonie funéraire ?

 

Ce texte enterrement offre une source d’espoir méditative avec l’image de ce voilier disparaissant vers l’horizon pour les uns mais faisant son apparition pour les autres.

Relativement court, sa simplicité et ses intonations apaisantes en font un choix pertinent pour une célébration d’obsèques ou d’hommage commémoratif. Il sera idéal pour la dispersion de cendres en mer.

cérémonie funéraire enterrement texte obsèques civiles religieuses