Texte enterrement

Voici une sélection de textes enterrement proposés aux familles en deuil. Vous pourrez les lire lors de la cérémonie funéraire et les obsèques civiles ou à l’église.

Texte enterrement - poème enterrement
Lorsque les grands arbres tombent - Maya Angelou

Lorsque les grands arbres tombent – Maya Angelou l’écrivaine et poétesse afro-américaine s’identifie dans ce texte lyrique à tous les endeuillés frappés par la perte d’un être cher. Chaque phrase poétique et poignante remue notre âme et possède un authentique pouvoir de guérison.

lors les grands arbres tombent Maya Angelou texte enterrement

Lorsque les grands arbres tombent – Maya Angelou

Traduction ©Samuel Légitimus

Lorsque les grands arbres tombent,
Les roches sur les collines lointaines frissonnent,
Les lions courbent l’échine
dans les hautes herbes,
et même les éléphants
se déplacent d’un pas lourd à la recherche d’un lieu sûr.
Lorsque les grands arbres tombent
dans les forêts,
les petites choses reculent dans le silence,
leurs sens érodés au-delà de la peur.
Lorsque les grandes âmes meurent,
l’air qui nous entoure devient
légère, rare, stérile.
Nous respirons, à coup bref.
Nos yeux, brièvement,
perçoivent avec une clarté offensante.
Notre mémoire, brusquement aiguisée,
examine,
rumine d’aimables paroles non-dites,
des promesses de promenades jamais tenues.
Les grandes âmes meurent et
notre réalité, liée à eux,
prend congé de nous.
Nos âmes,
dépendantes de leur nourriture,
sont à présent rétrécies, ratatinées.
Nos esprits formés
et informés par leur éclat,
déclinent.
Nous ne sommes pas tant affolés que réduits à l’indicible ignorance
des grottes sombres et froides.
Et quand de grandes âmes meurent,
Après une période, la paix fleurit,
de manière lente et toujours irrégulière.
Les espaces se remplissent d’une sorte de vibration électrique apaisante.
Nos sens, restaurés, qui ne seront jamais les mêmes, nous chuchotent:
Ils ont existé. Ils ont existé.
Nous pouvons être.
Être et être meilleurs.
Car ils ont existé.

Analyse et portée de ce texte pour une cérémonie funéraire

La grâce, la sagesse et l’éloquence sont depuis longtemps les caractéristiques de la poésie de Maya Angelou. C’est comme si Dieu parlait à travers elle. Elle décrit cette douleur lancinante que rien ne peut guérir.

 

C’est une dimension tragique inévitable de notre condition humaine. Quand la mort frappe, elle laisse le désespoir et la misère sur son passage. Ainsi, la perte d’un être cher peut ronger le cœur et l’âme d’un être humain. C’est une plaie ouverte qui essaie de guérir et pourtant est rouverte encore et encore par les souvenirs et les regrets.

 

Pourtant, la poétesse est ici non seulement capable de s’identifier totalement au sentiment douloureux et d’angoisse profonde, mais elle offre également l’espoir d’une guérison à travers ses mots puissants. Passant du désespoir à un sentiment de paix, ce poème devient une source de réconfort. Il pourra vous aider à mieux traverser le chemin du deuil

texte enterrement deuil parental périntalJe pleure mon enfant qui est mort

Texte enterrement - poème enterrement
Je pleure mon enfant qui est mort

Je pleure mon enfant qui est mort est un texte poignant extrait du n°116 du “Jonathan Pierres Vivantes”. Il sera source de consolation pour tout parent endeuillé. 

texte enterrement deuil parental périntalJe pleure mon enfant qui est mort

Je pleure mon enfant qui est mort

Je pleure mon enfant qui est mort…
Mais en même temps, j’entends sa voix qui me dit avec une légère impatience :
“Maman, ne te tracasse pas pour moi, Maman, n’en reste pas là.
Oui, mon départ t’a fait très mal ! Oui, tu as toujours mal !
Mais tu sais maintenant que c’était un envol et non un naufrage.
Oui, je sais ! Cela est inguérissable…
Mais que cela ne t’empêche pas de penser aux autres et aussi à toi.
Continue à cueillir, maman, tous les bonheurs de la vie.
Même les plus petits, même s’ils ont un arrière goût de cendre parfois.
Fais-toi plaisir, chante, écoute de la musique, crée quelque chose avec tes mains, crée quelque chose avec ton cœur, avec ta tête !
Sans cesser de pleurer peut-être, mais crée !
Je te veux vivante, Maman !
Que mon départ devienne pour toi une source de vie ! Je t’en prie, ne t’abandonne pas ! Continue, va !
Tu le sais, je suis avec toi tous les jours.
Je te veux vivante, Maman !”

aria mourir - Doris Lussier texte enterrement

Mourir - Doris Lussier

Mourir – Doris Lussier (15 juillet 1918-28 octobre 1993) est un écrivain et humoriste québécois qui a profondément médité sur le lien de la vie et la mort. Il nous livre dans ce très beau texte sa vision de sa propre fin.

Mourir – Doris Lussier

aria mourir - Doris Lussier texte enterrement

Il m’apparaît impossible que la vie humaine,
une fois commencée,
se termine bêtement;
et que l’âme, comme une splendeur éphémère,
sombre dans le néant,
après avoir inutilement été le lieu spirituel
de si riches expériences
et de si douces affections.

 

Pour moi, mourir ce n’est pas finir,
mais continuer autrement.
Un être humain qui s’éteint,
ce n’est pas un mortel qui finit,
mais un immortel qui commence.
La tombe est un berceau.

 

La mort n’est pas une chute dans le vide,
mais une montée dans la lumière.
Quand on a la vie,
ce ne peut être que pour toujours.
Mourir, c’est aussi beau que naître.
Est-ce que le soleil couchant n’est pas aussi beau
que le soleil levant ?

 

 

Si naître est une façon douloureuse d’accéder à la vie,
mourir ne serait-il pas une façon douloureuse
de devenir heureux ?

La tombe et le berceau - Doris Lussiercérémonie funéraire aria maitre de ceremonie enterrement obsèques civiles aria

La tombe est un berceau - Doris Lussier

La tombe est un berceau Doris Lussier a longuement et profondément médité sur la mort. Fervent croyant en l’au delà, il livre une vision spirituelle sur la vie, voyage du berceau au tombeau, en prélude à une vie éternelle.

La tombe est un berceau – Doris Lussier

La tombe et le berceau - Doris Lussiercérémonie funéraire aria maitre de ceremonie enterrement obsèques civiles aria

Je n’ai qu’une toute petite foi naturelle,
fragile, vacillante, bougonneuse et toujours inquiète.
Une foi qui ressemble bien plus à une espérance qu’à une certitude.

 

Mais voyez-vous, à la courte lumière de ma faible raison,
il m’apparaît irrationnel, absurde, injuste et contradictoire
que la vie humaine ne soit qu’un insignifiant passage
de quelques centaines de jours sur cette terre ingrate et somptueuse.
Il me semble impensable que la vie, une fois commencée,
se termine bêtement par une triste dissolution dans la matière,
et que l’âme, comme une splendeur éphémère, sombre dans le néant
après avoir inutilement été le lieu spirituel et sensible de si prodigieuses clarté,
de si riches espérances et de si douces affections.
Il me parait répugner à la raison de l’homme autant qu’à la providence de Dieu
que l’existence ne soit que temporelle et
qu’un être humain n’ait pas plus de valeur et d’autre destin qu’un caillou.

 

J’ai déjà vécu beaucoup plus que la moitié de ma vie;
je sais que je suis sur l’autre versant des cimes et
que j’ai plus de passé que d’avenir.
Alors j’ai sagement apprivoisé l’idée de ma mort.
Je l’ai domestiquée et j’en ai fait ma compagne si quotidienne
qu’elle ne m’effraie plus…ou presque.

 

Au contraire, elle va jusqu’à m’inspirer des pensées de joie.
On dirait que la mort m’apprend à vivre.
Si bien que j’en suis venu à penser que la vraie mort, ce n’est pas mourir,
c’est perdre sa raison de vivre.
Et bientôt, quand ce sera mon tour de monter derrière les étoiles,
et de passer de l’autre côté du mystère, je saurai alors quelle était ma raison de vivre.
Pas avant.

 

Mourir, c’est savoir, enfin.
Sans l’espérance, non seulement la mort n’a plus de sens,
mais la vie non plus n’en a pas.
Ce que je trouve beau dans le destin humain, malgré son apparente cruauté,
c’est que, pour moi, mourir, ce n’est pas finir, c’est continuer autrement.
Un être humain qui s’éteint, ce n’est pas un mortel qui finit,
c’est un immortel qui commence.
La tombe est un berceau.
Mourir au monde, c’est naître à l’éternité.

 

Car la mort n’est que la porte noire qui s’ouvre sur la lumière.
La mort ne peut pas tuer ce qui ne meurt pas. Or notre âme est immortelle.
Il n’y a qu’une chose qui peut justifier la mort…. C’est l’immortalité.
Mourir, au fond, c’est peut-être aussi beau que de naître.
Est-ce que le soleil couchant n’est pas aussi beau que le soleil levant ?
Un bateau qui arrive à bon port, n’est-ce pas un événement heureux ?
Et si naître n’est qu’une façon douloureuse d’accéder au bonheur de la vie,
pourquoi mourir ne serait-il pas qu’une façon douloureuse
de devenir heureux ?

 

La plus jolie chose que j’ai lue sur la mort, c’est Victor Hugo qui l’a écrite.
C’est un admirable chant d’espérance en même temps qu’un poème d’immortalité.
« Je dis que le tombeau qui sur la mort se ferme
Ouvre le firmament,
Et que ce qu’ici bas nous prenons pour le terme
Est le commencement. »

le souvenir Doris Lussier aria texte enterrement

Le souvenir - Doris Lussier

Le souvenir – Doris Lussier écrit ce texte lumineux source d’espérance à la mort de son fils. Je vous en livre la version intégrale souvent raccourcie.

Le souvenir – Doris Lussier

le souvenir Doris Lussier aria texte enterrement

@ander-weeteling-unsplash

Un être humain qui s’éteint, ce n’est pas un mortel qui finit.

C’est un immortel qui commence.

C’est pourquoi, en allant confier

le corps de mon fils à la terre accueillante

où il dormira doucement à coté des siens,

en attendant que j’aille l’y rejoindre,

je ne lui dis pas adieu, je lui dis à bientôt.

Car la douleur qui me serre le cœur raffermit,

à chacun de ses battements,

ma certitude qu’il est impossible d’autant aimer un être

et de le perdre pour toujours.

Ceux que nous avons aimés et que nous avons perdus

ne sont plus où ils étaient,

mais ils sont toujours et partout où nous sommes.

Cela s’appelle d’un beau mot plein

de poésie et de tendresse :

le souvenir.

 

A mon tour (…) de vous dire à bientôt.

Je vous attends d’un bonheur sans fin.

Entre temps, je veillerai sur vous.

Je continuerai de vous aimer au-delà le temps et l ‘espace…

au delà des apparences.

Je suis là avec vous jusqu’à la fin des temps.

Et je vous prépare une place.

A bientôt.

Pourquoi choisir ce texte enterrement pour une cérémonie funéraire ?

Porteur d’espérance en l’Au-delà, ce poème poignant sera source de paix aux obsèques d’un fils.

La vie n’a pas d’âge - Jacques Prévert aria cérémonie funéraire texte enterrement

La vie n’a pas d’âge - Jacques Prévert

La vie n’a pas d’âge – Jacques Prévert écrit ce texte à Antibes durant l’été 1963. Il fait partie d’un recueil de textes autobiographiques.

La vie n’a pas d’âge – Jacques Prévert

La vie n’a pas d’âge - Jacques Prévert aria cérémonie funéraire texte enterrement

@ekaterina-shakharova-unsplash

La vie n’a pas d’âge

La vraie jeunesse ne s’use pas

On a beau l’appeler souvenir,

On a beau dire qu’elle disparaît,

On a beau dire et vouloir dire que tout s’en va,

Tout ce qui est vrai reste là.

Quand la vérité est laide,

C’est une bien fâcheuse histoire.

Quand la vérité est belle, rien ne ternit son miroir.

Les gens très âgés remontent en enfance

Et leur coeur bat là où il n’y a pas d’autrefois.

Pourquoi choisir ce texte enterrement pour une cérémonie funéraire ?

Ce court poème est parfait pour un bref hommage en douceur à une personne âgée, une grand-mère ou un grand-père.

nos absents grand corps malade aria cérémonie funéraire texte enterrement cérémonie funéraire

Nos absents - Grand Corps Malade

Dans Nos absents – Grands Corps Malade porte un regard puissant sur le deuil et la perte d’un être cher. Cette chanson en forme de slam fait partie de l’album 3ème temps (2010). Ses paroles seront un bel hommage au défunt.

Nos absents – Grand Corps Malade

Vimeo

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de Vimeo.
En savoir plus

Charger la vidéo

nos absents grand corps malade aria cérémonie funéraire texte enterrement cérémonie funéraire

credit photo @annie-spratt-unsplash

C’est pas vraiment des fantômes, mais leur absence est tellement forte
Qu’elle crée en nous une présence qui nous rend faible ou nous supporte
C’est ceux qu’on a aimé qui créaient un vide presque tangible
Car l’amour qu’on leur donnait est orphelin, il cherche une cible.

Pour certains on le savait, on s’était préparé au pire
Mais d’autres ont disparu d’un seul coup, sans prévenir
On leur a pas dit au revoir, ils sont partis sans notre accord
Car la mort a ses raisons que notre raison ignore

Alors on s’est regroupé d’un réconfort utopiste
À plusieurs on est plus fort mais on est pas moins triste
C’est seul qu’on fait son deuil, car on est seul quand on ressent
On apprivoise la douleur et la présence de nos absents
Nos absents sont toujours là, à l’esprit et dans nos souvenirs
Sur ce film de vacances, sur ces photos pleines de sourires
Nos absents nous entourent et resteront à nos côtés
Ils reprennent vie dans nos rêves, comme si de rien n’était
On se rassure face à la souffrance qui nous serre le cou
En se disant que là où ils sont, ils ont sûrement moins mal que nous
Alors on marche, on rit, on chante mais leur ombre demeure
Dans un coin de nos cerveaux, dans un coin de notre bonheur
Nous on a des projets, on dessine nos lendemains
On décide du chemin, on regarde l’avenir entre nos mains
Et au cœur de l’action, dans nos victoires ou nos enfers
On imagine de temps en temps que nos absents nous voient faire
Chaque vie est un miracle mais le final est énervant
Je me suis bien renseigné, on en sortira pas vivant
Faut apprendre à l’accepter pour essayer de vieillir heureux
Mais chaque année nos absents sont un peu plus nombreux
Chaque nouvelle disparition transforme nos cœurs en dentelle
Mais le temps passe et les douleurs vives deviennent pastelles
Ce temps qui pour une fois est un véritable allié
Chaque heure passée est une pommade, il en faudra des milliers
Moi les morts, les disparus, je n’en parle pas beaucoup
Alors j’écris sur eux, je titille mes sujets tabous
Ce grand mystère qui nous attend, notre ultime point commun à tous
Qui fait qu’on court après la vie, sachant que la mort est à nos trousses
C’est pas vraiment des fantômes mais leur absence est tellement forte
Qu’elle crée en nous une présence qui nous rend faible ou nous supporte
C’est ceux qu’on a aimé qui créait un vide presque infini
Qu’inspirent des textes premier degré
Faut dire que la mort manque d’ironie

aria prière universelle funérailles catholiques messe d'enterrement intentions de prière texte enterrement catholique musique enterrement

Comment préparer la prière universelle pour la messe d'enterrement ?

Toute célébration catholique (messe dominicale, baptême, mariage, funérailles) comporte une prière universelle qui clôt la liturgie de la parole.

Dans le cadre des obsèques, c’est une prière en communion d’épreuve de l’assemblée présente autour du défunt. Elle doit permettre à l’assemblée de s’ouvrir en s’unissant aux autres souffrances plutôt que de s’enfermer dans son deuil.

aria prière universelle funérailles catholiques messe d'enterrement intentions de prière texte enterrement catholique musique enterrement

Cette prière universelle se compose de 4 intentions suivies d’un refrain :

  • pour le défunt
  • pour la famille du défunt
  • pour l’Église
  • pour le monde

Que les obsèques se déroulent lors d’une bénédiction ou une messe d’A-Dieu, ce sont les proches du défunt qui préparent ces intentions de prière avec l’aide de la pastorale des funérailles. Ils sont également amenés à choisir certains textes bibliques.

 

Afin d’aider les familles en deuil à rédiger la prière universelle, j’ai rassemblé des exemples d’intentions de prières et de refrains. Toutefois, ce texte peut aussi être rédigé de façon totalement personnelle par la famille.

Les 4 intentions de prière

Ces intentions de prières sont généralement lues par un ou des membres de la famille.

1. Pour le défunt & tous ceux qu’il va retrouver

– intentions de prière universelle –

  1. Prions pour … qui nous a quittés. Seigneur que son passage par la mort [le/la] conduise dans la paix de Dieu. Nous t’en prions.
  2. Prions pour …. Seigneur, Toi qui nous as donné la lumière du jour, tu nous as fait non pour la mort mais pour la vie. Accorde à … que nous perdons aujourd’hui la vie en plénitude auprès de Toi, nous t’en prions.
  3. Seigneur, nous savons combien tu aimes chacun d’entre nous ; pour que tu accueilles dans ton royaume … qui vient de nous quitter, nous te prions.
  4. Pour … et pour les défunts que nous avons connus et aimés, prions le Seigneur.
  5. Seigneur, regarde avec tendresse … qui vient de nous quitter. Accueille-le (la) avec tous ceux que nous avons connus et aimés et qui l’ont précédé(e) auprès de toi, nous t’en prions.
  6. Prions pour … qui nous était si proche et qui nous a quittés. Seigneur, que le bien qu'[il ou elle] a fait porte ses fruits et se perpétue. Que le mal qu'[il ou elle] a pu faire lui soit pardonné et que son souvenir reste vivant dans nos cœurs. Nous t’en prions.
  7. Prions pour …, Seigneur, que rien de sa vie d’homme (de femme) ne périsse. Que tout ce qu’il (elle) a accompli et vécu soit profitable au monde. Que tout ce qu’il (elle) a fait de grand continue de vibrer en nous, alors même qu’il (elle) n’est plus là, nous t’en supplions.
  8. Pour un couple : Seigneur, tu connais l’amour qui existe entre … et …Tu sais combien ils étaient unis dans leur couple. Toujours côte à côte, ils ont partagé les peines et les joies. Puisque … sait que la mort n’est pas une fin et que son espoir est dans une vie nouvelle avec Dieu, donne-lui le courage de continuer ce chemin qu’ils avaient commencé ensemble. Donne-lui la force de vivre pleinement, en regardant devant lui (elle).
aria messe d'enterrement prière universelle funérailles catholiques

2. Pour la  famille du défunt & ses proches dans la peine

– intentions de prière universelle –

  1. Pour nos amis qui sont aujourd’hui dans la peine et pour tous ceux qui pleurent, prions le Seigneur.
  2. Pour nous tous ici rassemblés, afin que notre foi soit plus forte que notre peine et que nos regrets ne soient pas sans espérance, ensemble, prions.
  3. Pour les proches et les amis de …qui le/la pleurent aujourd’hui. Sois près d’eux avec la force de ton amour. Donne-leur le courage de surmonter la douleur de la séparation et de vivre dans l’espérance de le/la retrouver, un jour, celui (celle) qu’ils aiment.
    Nous t’en prions.
  4. Prions pour ceux qui ont perdu un être cher et qui doivent vivre avec une place vide à leur côté. Donne-leur, Seigneur, la force de marcher avec courage sur la route de la vie. Qu’ils trouvent près d’eux des amis qui leur tiennent fraternellement la main, nous t’en supplions.
  5. Prions pour tous ceux qui sont aujourd’hui dans la nuit et la peine. Sois Seigneur, leur courage et leur force. Qu’ils mettent leur espérance en Toi qui a vaincu la mort et qui donne la vie. Nous t’en prions.
  6. Prions pour ceux qui sont dans la tristesse à cause d’un enfant, d’un père, d’une mère ou d’un compagnon qu’ils ont perdus. Apprends-nous, Seigneur, à être à leurs côtés avec notre affection et notre amitié qu’ils osent de nouveau faire confiance à la vie. Nous t’en prions.
  7. Prions pour les proches et les amis de … Seigneur, tu sais combien la mort de nos parents, amis nous éprouve et nous remplit de tristesse. Accorde-leur l’assurance de retrouver un jour ceux qu’ils aiment, et de vivre dans la fidélité à leur nom. Nous t’en supplions.
  8. Pour les proches et les amis de …… qui le (la) pleurent aujourd’hui : Sois près d’eux, Seigneur, avec la force de ton amour. Donne-leur le courage de surmonter la douleur de la séparation, et aussi de vivre dans l’espérance de retrouver un jour celui (celle) qu’ils aiment. Nous t’en supplions.
aria prière universelle obsèques funérailles catholiques

3. Pour ceux qui souffrent & ceux qui les accompagnent

– intentions de prière universelle –

  1. Pour tous ceux qui sont à l’heure de la mort, qu’ils trouvent auprès d’eux quelqu’un qui les aide à se tourner vers Toi. Seigneur, nous te prions
  2. Pour les malades et les personnes âgées qui vivent dans les hôpitaux et les maisons de retraite. Pour tout le personnel qui se dévoue à leur service avec délicatesse et patience. Ensemble, Seigneur, nous t’en prions.
  3. Pour les malades et les personnes âgées qui sont dans les maisons de retraite; donne-leur Seigneur de trouver près d’eux quelqu’un qui les soutienne et les aide à trouver le courage pour continuer leur route. Seigneur, nous te prions
  4. Pour ceux que la vie a marqués et durement éprouvés dans leur cœur et leur corps. Qu’ils gardent la force de vivre et le courage de lutter. Ensemble, Seigneur, nous t’en prions.
  5. Pour ceux que décourage la dureté des hommes, qu’ils ne croient pas que le mal est plus fort que le bien. Mais, puissent-ils garder un cœur ouvert qui sait entendre et espérer. Ensemble, Seigneur, nous t’en prions.
  6. Pour les malades qui n’espèrent plus guérir, pour tous ceux qui souffrent et sont découragés : qu’ils gardent malgré tout confiance en Dieu. Seigneur, nous te prions
  7. Seigneur, prends pitié de ceux qui sont seuls, de ceux qui sont écrasés par la souffrance, l’injustice, le poids des guerres, la peur du lendemain, la peur de la mort. Aide-les à trouver l’espérance, nous t’en prions.
  8. Pour tous les malades coupés de leur entourage, au risque de se replier sur eux-mêmes. Pour tous ceux qui se dévouent à leur service, qu’ils ouvrent nos yeux à leur souffrance et à leur peine. Seigneur, nous te prions
  9. Prions pour les équipes soignantes et ceux qui ont accompagné …, avec une grande humanité, sur le chemin difficile de la maladie. Ensemble, Seigneur, nous t’en prions.
  10. Pour toutes les personnes qui se dévouent au service des autres, que leur exemple aide tous les hommes à construire, malgré leurs différences une vie plus fraternelle et plus juste. Seigneur, nous te prions
  11. Pour tous ceux qui sont éprouvés par la mort et pour tous ceux qui souffrent de l’isolement et de la solitude. Donne-leur, Seigneur, de trouver sur leur route quelqu’un qui les soutienne. Seigneur, nous te prions
messe d'enterrement église prière universelle intention de prière obsèques catholiques funérailles

4. Pour l’Église & pour le monde

intentions de prière universelle

  1. Pour les chrétiens du monde entier et pour nous tous ici réunis. Prions pour mieux vivre dans la foi et l’Espérance. Seigneur nous t’en prions.
  2. Prions pour l’Église afin qu’elle transmette l’Espérance aux hommes qui souffrent et, qu’elle marche aux côtés de ceux qui combattent la souffrance et l’injustice.  Prions le Seigneur.
  3. Pour que la paix s’étende dans le monde entier et que l’Église progresse vers l’unité et dans l’amour. Prions le Seigneur.
  4. Ouvrons notre prière à la dimension du monde. Pour les hommes écrasés par l’injustice et la violence, pour ceux qui souffrent de la faim, pour ceux qui luttent pour que leur dignité soit reconnue et respectée. Que Dieu aide tous ces hommes à vivre la solidarité et le partage, dans la paix et la justice. Pour que la paix s’étende dans le monde et que l’Église progresse vers l’unité et dans l’amour. Nous t’en prions Seigneur.
  5. Pour tous les hommes, afin que leur vie sur la terre devienne plus fraternelle et plus juste, ensemble prions.
  6. Pour nous tous assemblés dans cette église et pour tous ceux qui n’ont pas pu venir mais qui s’unissent à nous, pour que tous les hommes et toutes les familles vivent dans la paix et dans l’amour, nous te prions.
  7. Pour nous tous ici rassemblés, afin que notre foi soit plus forte que notre peine et que nos regrets ne soient pas sans espérance, ensemble, prions.
  8. Seigneur, nous te prions pour le monde, que les hommes apprennent à s’aimer les uns les autres pour que ta paix règne. Mets la paix au cœur de chaque homme.
  9. Seigneur, nous te prions pour les chrétiens du monde entier et pour nous tous ici réunis, afin qu’au milieu du monde nous sachions vivre dans la foi et dans l’espérance.
messe d'enterrement funérailles catholiques aria chants catholiques pour les funérailles refrain intention de prière pour l'église prière universelle

Le refrain de la prière universelle

On choisira un refrain qui sera chanté entre chaque intention par l’assemblée

  1. Accueille au creux de tes mains la prière de tes enfants
  2. Dieu de tendresse, souviens toi de nous
  3. Entends nos prières, entends nos voix, Entends nos prières, monter vers Toi.
  4. Entends le cri des hommes monter vers Toi Seigneur
  5. Écoute nos prières, Seigneur, exauce-nous
  6. Notre Père, Notre Père, nous te supplions humblement
  7. Ô Seigneur en ce jour, écoute nos prières
  8. Ô Seigneur, écoute et prends pitié.
  9. Ô Christ ressuscité, exauce-nous.
  10. Seigneur nous te prions
  11. Seigneur écoute-nous, Seigneur exauce nous.
  12. Seigneur, entends la prière qui monte de nos cœurs
  13. Seigneur, fais de nous des ouvriers de Paix, Seigneur fais de nous des bâtisseurs d’amour
  14. Sûrs de ton amour et forts de notre foi, Seigneur nous te prions
  15. Toi qui nous aimes, écoute-nous Seigneur
  16. Dieu de tendresse, souviens-toi de nous
la prirèe du notre père dans les funérailles catholiques messe d'enterrement

La prière universelle se termine par la prière du Notre Père

Le 3 décembre 2017, le premier dimanche de l’Avent, une nouvelle traduction du Notre-Père est entrée en vigueur dans toute forme de liturgie.

 

Notre Père
qui es aux cieux,
que ton nom soit sanctifié,
que ton règne vienne,
que ta volonté soit faite,
sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour,
pardonne-nous nos offenses,
comme nous pardonnons aussi
à ceux qui nous ont offensés
et ne nous laisse pas entrer en tentation,
mais délivre-nous du mal.
Amen.

aria lecture textes bibliques messe d'enterrement liturgie de la parole aria

Choix de textes bibliques pour la messe d’enterrement

Dans le cadre de la préparation des obsèques catholiques, la famille du défunt va choisir plusieurs textes bibliques qui seront lus durant la célébration. Ceux-ci forment la liturgie de la parole ou temps de prière précédant l’Homélie du prêtre :

  • 1ère lecture, issue de l’Ancien Testament
  • Psaume
  • 2ème lecture, issue du Nouveau Testament
  • Évangile
aria bible lectures textes bibliques messe d'enterrement texte enterrement liturgie de la parole

Voici une sélection de textes bibliques extraits du lectionnaire du rituel des funérailles catholiques. Tous parlent du passage de la mort à la vie, de l’Amour, l’espérance et le Pardon. Pour les chrétiens, la mort est la « dernière Pâque », le dernier passage du chrétien. Ainsi, les lectures durant la cérémonie sont la proclamation de la mort au sens du passage avec le Christ vers la vie éternelle.

– Première lecture –

Textes bibliques extraits de l’Ancien Testament

Cette lecture de textes bibliques pourra être extraite de l’Ancien testament, des Actes des apôtres, des lettres des apôtres ou de l’Apocalypse. Elle va permettre de présenter un ou plusieurs enseignements divins. Vous devez choisir parmi vos proches la personne qui lira ce texte enterrement.

aria textes bibliques lecture litrugie de la parole messe d'enterrement funérailles chrétiennes

Livre des Lamentations (3,17-26)

J’ai oublié le bonheur, la paix a déserté mon âme !
Et j’ai dit : « Toute mon assurance a disparu
Avec l’espoir qui me venait du Seigneur. »
Revenir sur la misère où je m’égare,
C’est de l’amertume et du poison !
Sans trêve, mon âme y revient, et je la sens défaillir.
Mais voici que je rappelle en mon coeur
ce qui fait mon espérance :
les bontés du Seigneur ne sont pas épuisées,
ses miséricordes ne sont pas finies ;
elles se renouvellent chaque matin,
car sa fidélité est inlassable.
Je me dis : « Le Seigneur est mon partage,
c’est pourquoi j’espère en lui. »
Le Seigneur est bon pour qui se tourne vers lui,
pour celui qui le recherche.
C’est une bonne chose d’attendre en silence
le secours du Seigneur.

Lecture du livre de la sagesse (3, 1-6.9)

Les âmes des justes sont dans la main de Dieu, aucun tourment n’a de prise sur eux.
Aux yeux de l’insensé, ils ont paru mourir ; leur départ est compris comme un malheur,
et leur éloignement, comme une fin : mais ils sont dans la paix.
Au regard des hommes, ils ont subi un châtiment,
mais l’espérance de l’immortalité les comblait.
Après de faibles peines, de grands bienfaits les attendent,
car Dieu les a mis à l’épreuve et trouvés dignes de lui.
Comme l’or au creuset, il les a éprouvés ;
comme une offrande parfaite, il les accueille.
Qui met en lui sa foi comprendra la vérité ;
ceux qui sont fidèles resteront, dans l’amour, près de lui.
Pour ses amis, grâce et miséricorde ;
il visitera ses élus.

Lecture de l’Apocalypse de saint Jean (21, 1-5a.6b-7)

Moi, Jean, j’ai vu un ciel nouveau et une terre nouvelle, car le premier ciel et la première terre s’en étaient allés et, de mer, il n’y en a plus.

Et la Ville sainte, la Jérusalem nouvelle, je l’ai vue qui descendait du ciel, d’auprès de Dieu, prête pour les noces, comme une épouse parée pour son mari.

Et j’entendis une voix forte qui venait du Trône. Elle disait :

 » Voici la demeure de Dieu avec les hommes ; il demeurera avec eux, et ils seront ses peuples, et luimême, Dieu avec eux, sera leur Dieu.

Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n’y aura plus ni deuil, ni cri, ni

douleur : ce qui était en premier s’en est allé. « 

Alors celui qui siégeait sur le Trône déclara :

 » Voici que je fais toutes choses nouvelles.

Moi, je suis l’alpha et l’oméga, le commencement et la fin. À celui qui a soif, moi, je donnerai l’eau de la source de vie, gratuitement.

Tel sera l’héritage du vainqueur ; je serai son Dieu, et lui sera mon fils. « 

– Psaume –

Textes bibliques

église catholique funérailles bosèques bénédiction messe d'enterrement chants catholiques pour les funérailles communion

Le psaume est la prière de l’Ancien Testament. L’ensemble des psaumes compose le livre des psaumes qui étaient chantés en Israël dans le temple. Beaucoup d’entre eux (au moins 73) ont été rédigés par le roi David.

 

Aujourd’hui, ils sont toujours au service de la prière dans le culte catholique. Toutes les mouvements de l’âme humaine sont exprimés : louange, supplication, demande de pardon, action de grâce, crainte, souffrance, espoir, assurance du pardon et communion avec Dieu.

Quels psaumes peuvent être lus ?

Je vous invite à faire votre sélection parmi les psaume 4, 15, 22, 24, 26, 29, 33, 41-42, 62, 85, 95, 102, 103, 109, 114-115,129, 138, 142, 150. Vous pourrez les lire ici

Comment dire le psaume ?

3 possibilités s’offrent à vous

  1. lecture intégrale du psaume par un proche
  2. lecture du psaume par un proche + refrain chanté par l’assemblée
  3. psaume chanté dans son intégralité.

Psaume 22

Refrain Le Seigneur est mon berger : rien ne saurait me manquer.

Le Seigneur est mon berger :

je ne manque de rien.

Sur des prés d’herbe fraîche,

il me fait reposer.

 

Il me mène vers les eaux tranquilles

et me fait revivre ;

il me conduit par le juste chemin

pour l’honneur de son nom.

 

Si je traverse les ravins de la mort, je ne crains aucun mal,

car tu es avec moi :

ton bâton me guide et me rassure.

 

Tu prépares la table pour moi

devant mes ennemis ;

tu répands le parfum sur ma tête,

ma coupe est débordante.

 

Grâce et bonheur m’accompagnent

tous les jours de ma vie ;

j’habiterai la maison du Seigneur

pour la durée de mes jours.

Psaume 33

Refrain Garde mon âme dans la paix,

Je cherche le Seigneur, il me répond :
De toutes mes frayeurs, il me délivre.
Qui regarde vers lui resplendira,
Sans ombre ni trouble au visage.

 

Le Seigneur entend ceux qui l’appellent :
De toutes leurs angoisses, il les délivre.
Il est proche du cœur brisé,
Il sauve l’esprit abattu.

 

Malheur sur malheur pour le juste,
Mais le Seigneur chaque fois le délivre.
Le Seigneur rachètera ses serviteurs :
Pas de châtiment pour qui trouve en lui son refuge.

Psaume 85

Refrain Proche est le Seigneur de ceux qui l’invoquent

Écoute, Seigneur, réponds-moi
car je suis pauvre et malheureux.
Veille sur moi qui suis fidèle, ô mon Dieu,
Sauve ton serviteur qui s’appuie sur toi.

 

Toi qui es bon et qui pardonnes,
Plein d’amour pour tous ceux qui t’appellent,
Écoute ma prière, Seigneur,
Entends ma voix qui te supplie.

 

Prends pitié de moi, Seigneur,
Toi que j’appelle chaque jour.
Je t’appelle au jour de ma détresse,
Et toi, Seigneur, tu me réponds.

 

Dieu de tendresse et de pitié,
Plein d’amour et de vérité,
Regarde vers moi,
Prends pitié de moi.

Psaume 129

Refrain Des profondeurs, je crie vers toi Seigneur.

ou Je mets mon espoir dans le Seigneur, je suis sûr de sa parole !

Des profondeurs je crie vers toi, Seigneur,

Seigneur, écoute mon appel !

Que ton oreille se fasse attentive

au cri de ma prière !

 

Si tu retiens les fautes, Seigneur,

Seigneur, qui subsistera ? *

Mais près de toi se trouve le pardon

pour que l’homme te craigne.

 

J’espère le Seigneur de toute mon âme ;

je l’espère, et j’attends sa parole.

Mon âme attend le Seigneur

plus qu’un veilleur ne guette l’aurore.

 

Oui, près du Seigneur, est l’amour ;

près de lui, abonde le rachat.

C’est lui qui rachètera Israël

de toutes ses fautes.

– Évangile –

Textes bibliques extraits du Nouveau Testament

Les évangiles canoniques sont attribués par la tradition chrétienne à des disciples de Jésus Christ (Jean, Luc, Marc et Matthieu). La vie et les enseignements du Christ sont consignés dans ces textes bibliques. La lecture de l’Évangile choisi sera faîte exclusivement par le célébrant.

lecture de l'évangile messe d'enterrement funérailles catholiques aria lecture textes bibliques

Evangile de Jésus Christ selon saint Matthieu (11, 25-30)

En ce temps-là, Jésus prit la parole et dit :

 » Père, Seigneur du ciel et de la terre, je proclame ta louange :

ce que tu as caché aux sages et aux savants, tu l’as révélé aux tout-petits.

Oui, Père, tu l’as voulu ainsi dans ta bienveillance.

Tout m’a été remis par mon Père ; personne ne connaît le Fils, sinon le Père, et personne ne connaît le Père, sinon le Fils, et celui à qui le Fils veut le révéler.

Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos.

Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez le repos pour votre âme.

Oui, mon joug est facile à porter, et mon fardeau, léger. « 

Evangile de Jésus Christ selon St Jean 3,16-17

Dieu a tant aimé le monde
qu’il a donné son Fils unique :
ainsi tout homme qui croit en lui ne périra pas,
Mais il obtiendra la vie éternelle.
Car Dieu a envoyé son Fils dans le monde,
non pas pour juger le monde,
mais pour que, par lui, le monde soit sauvé.

Évangile de Jésus Christ selon St Luc (7,11-17)

Jésus se rendait dans une ville appelée Naïm.
ses disciples faisaient route avec lui
ainsi qu’une grande foule.
Il arriva près de la porte de la ville,
au moment où l’on transportait un mort pour l’enterrer ;
c’était un fils unique, et sa mère était veuve.
Une foule considérable accompagnait cette femme.
En la voyant,
le Seigneur fut saisi de pitié pour elle,
et lui dit :
« Ne pleure pas. »
Il s’avança et toucha la civière ;
les porteurs s’arrêtèrent,
et Jésus dit :
« Jeune homme, je te l’ordonne, lève-toi. »
alors le mort se redressa,
s’assit et se mit à parler.
Et Jésus le rendit à sa mère.
La crainte s’empara de tous,
et ils rendaient gloire à Dieu :
« Un grand prophète s’est levé parmi nous,
et Dieu a visité son peuple. »
Et cette parole
se répandit dans toute la Judée
et dans les pays voisins.

Evangile de Jésus Christ selon St Marc (15, 33-34a.c 37-39 ;16,1-6)

Jésus avait été mis en croix.
Quand arriva l’heure de midi,
il y eut des ténèbres sur toute la terre
jusque vers trois heures.
Et à trois heurs,
Jésus cria d’une voix forte ;
« Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ? »
Puis poussant un grand cri, il expira.
Le rideau du Temple se déchira en deux,
depuis le haut jusqu’en bas.
Le centurion qui était là en face de Jésus,
voyant comme il avait expiré, s’écria :
« Vraiment, cet homme était le fils de Dieu ! »
Le sabbat terminé, Marie-Madeleine, Marie, mère de Jacques, et Salomé
achetèrent des parfums pour aller embaumer le corps de Jésus.
De grand matin, le premier jour de la semaine,
elles se rendent au sépulcre au lever du soleil.
Elles se disaient entre elles : « Qui nous roulera la pierre
pour dégager l’entrée du tombeau ? »
Au premier regard, elles s’aperçoivent qu’on a roulé la pierre,
qui était pourtant très grande.
En entrant dans le tombeau, elles virent, assis à droite, un jeune homme vêtu de blanc, elles furent saisies de peur.
Mais il leur dit : « N’ayez pas peur : vous cherchez Jésus de Nazareth,
le Crucifié ? Il est ressuscité : Il n’est pas ici.
Voici l’endroit où on l’avait déposé. »

– Deuxième lecture –

Textes bibliques extraits du Nouveau Testament

 

Lecture de la première lettre de saint Paul apôtre aux Thessaloniciens (4, 13-18)

Frères, nous ne voulons pas vous laisser dans l’ignorance au sujet de ceux qui se sont endormis dans la mort ; il ne faut pas que vous soyez abattus comme les autres, qui n’ont pas d’espérance.

Jésus, nous le croyons, est mort et ressuscité ; de même, nous le croyons aussi, ceux qui se sont endormis, Dieu, par Jésus, les emmènera avec lui.

Car, sur la parole du Seigneur, nous vous déclarons ceci : nous les vivants, nous qui sommes encore là pour la venue du Seigneur, nous ne devancerons pas ceux qui se sont endormis.

Au signal donné par la voix de l’archange, et par la trompette divine, le Seigneur lui-même descendra du ciel, et ceux qui sont morts dans le Christ ressusciteront d’abord.

Ensuite, nous les vivants, nous qui sommes encore là, nous serons emportés sur les nuées du ciel, en même temps qu’eux, à la rencontre du Seigneur. Ainsi, nous serons pour toujours avec le Seigneur.

Réconfortez-vous donc les uns les autres avec ce que je viens de dire.

Lecture de la lettre de saint Paul apôtre aux Romains (6, 3-9)

Frères, ne le savez-vous pas ? Nous tous qui par le baptême avons été unis au Christ Jésus, c’est à sa mort que nous avons été unis par le baptême.

Si donc, par le baptême qui nous unit à sa mort, nous avons été mis au tombeau avec lui, c’est pour que nous menions une vie nouvelle, nous aussi, comme le Christ qui, par la toute-puissance du Père, est ressuscité d’entre les morts.

Car, si nous avons été unis à lui par une mort qui ressemble à la sienne, nous le serons aussi par une résurrection qui ressemblera à la sienne.

Nous le savons : l’homme ancien qui est en nous a été fixé à la croix avec lui pour que le corps du péché soit réduit à rien, et qu’ainsi nous ne soyons plus esclaves du péché.

Car celui qui est mort est affranchi du péché. Et si nous sommes passés par la mort avec le Christ, nous croyons que nous vivrons aussi avec lui.

Nous le savons en effet : ressuscité d’entre les morts, le Christ ne meurt plus ; la mort n’a plus de

pouvoir sur lui.

1ère lettre de St Paul Apôtre aux Corinthiens (15,51-54.57)

Frères,
c’est une chose mystérieuse que je vous annonce :
même si nous ne mourons pas tous,
nous serons tous transformés,
Et cela instantanément, en un clin d’oeil,
quand retentira le signal au dernier jour.
il retentira, en effet,
et les morts ressusciteront, impérissables,
et nous serons transformés.
Car il faut que ce qui est périssable en nous
devienne impérissable ;
il faut que ce qui est mort revête l’immortalité,
Et quand ce qui est périssable en nous deviendra impérissable,
quand ce qui est mortel revêtira l’immortalité,
alors se réalisera la parole de l’Ecriture :
la mort a été engloutie dans la victoire.
Rendons grâce à Dieu qui nous donne la victoire
par Jésus Christ, notre Seigneur.

1ère lettre de St Paul Apôtre aux Corinthiens (12,31-13,8a)

Frères,
Parmi les dons de Dieu vous cherchez
à obtenir ce qu’il y a de meilleur.
Et bien, je vais vous indiquer
une voie supérieure à toutes les autres.
J’aurais beau parler toutes les langues
de la terre et du ciel,
si je n’ai pas la charité,
s’il me manque l’amour,
je ne suis qu’un cuivre qui résonne,
une cymbale retentissante.
J’aurais beau être prophète,
avoir toute la science des mystères
et toute la connaissance de Dieu,
et toute la foi jusqu’à transporter les montagnes,
s’il me manque l’amour, je ne suis rien.
J’aurais beau distribuer toute ma fortune aux affamés,
j’aurais beau me faire brûler vif,
s’il me manque l’amour, cela ne me sert à rien.
L’amour prend patience ; l’amour rend service ;
l’amour ne jalouse pas ; il ne se vante pas,
ne se gonfle pas d’orgueil ;
il ne fait rien de malhonnête ;
il ne cherche pas son intérêt ;
il ne se réjouit pas de ce qui est mal,
mais il trouve sa joie dans ce qui est vrai ;
il supporte tout, il fait confiance en tout,
il espère tout, il endure tout.
L’amour ne passera jamais.

1ère lettre de St Paul Apôtre à Pierre (1,3-8)

Béni soit Dieu, le Père de Jésus Christ notre Seigneur :
dans sa grande miséricorde,
il nous a fait renaître grâce à la résurrection de Jésus Christ
pour une vivante espérance,
pour l’héritage qui ne connaîtra
ni destruction, ni souillure, ni vieillissement.
Cet héritage vous est réservé dans les cieux,
à vous que la puissance de Dieu garde par la foi,
En vue du salut qui est prêt à se manifester à la fin des temps.
Vous en tressaillez de joie,
même s’il faut que vous soyez attristés,
pour un peu de temps encore, par toutes sortes d’épreuves ;
elles vérifieront la qualité de votre foi
qui est bien plus précieuse que l’or
(cet or, voué pourtant à disparaître, qu’on vérifie par le feu).
Tout cela doit donner à Dieu louange, gloire et honneur
quand se révélera Jésus Christ,
Lui que vous aimez sans l’avoir vu,
en qui vous croyez sans le voir encore ;
et vous tressaillez d’une joie inexprimable
qui vous transfigure.

Si aucun des textes bibliques indiqués ne vous satisfait, vous pouvez faire une recherche en ligne.

Comment choisir les texte bibliques pour la messe d’enterrement ?

aria lecture textes bibliques messe d'enterrement liturgie de la parole aria

Même si vous disposez de peu de temps, je vous invite vraiment à vous questionner sur la foi du défunt et vos propres croyances. Enfin, soyez attentifs à ce que ces lectures suscitent en vous dans votre relation au défunt, à Dieu et émotionnellement. Certains textes appréhendent la mort sur un angle dramatique, d’autres sur un plan d’espérance. Finalement, votre choix sera aussi guidé par l’atmosphère que vous souhaitez insuffler à la cérémonie.

Peut-on lire un texte profane à l’église ?

Si vous souhaitez inclure un poème ou texte non religieux, sa lecture pourra être faite au tout début de cérémonie ou après la communion au moment du dernier A-Dieu ou au moment de l’inhumation au cimetière. Vous trouverez ici de larges extraits de textes ou poèmes.

Comment préparer une lecture de textes bibliques pendant les obsèques catholiques ?

Faire un discours dans le contexte de la perte d’un proche peut s’avérer vraiment complexe et difficile. Même si vous avez l’habitude de prendre la parole dans votre profession, comment allez-vous lire ces textes bibliques dans une contexte aussi douloureux ? Allez-vous parvenir à contrôler votre émotivité et vos larmes ? Est-ce que votre voix ne risque pas de dérailler ?

 

Si vous stressez à cette perspective, c’est tout à faire normal ! Alors détendez vous car je vous donne le mode d’emploi pour vous entrainer avec un coaching offert en Art Oratoire.

aria ladieu guillaume apollinaire texte enterrement

L’Adieu - Guillaume Apollinaire

Dans ce poème l’Adieu –  Guillaume Apollinaire (1880-1918) chante son amour perdu Annie Playden, gouvernante anglaise qui n’a cessé de l’éconduire. Il l’avait rencontrée en 1901, mais il la voit définitivement partir pour les Etats-Unis en 1905.

L’Adieu – Guillaume Apollinaire

aria ladieu guillaume apollinaire texte enterrement poeme

@charlotte-coneybeer-unsplash

J’ai cueilli ce brin de bruyère
L’automne est morte souviens-t’en
Nous ne nous verrons plus sur terre
Odeur du temps brin de bruyère
Et souviens-toi que je t’attends

L’Adieu – Guillaume Apollinaire rend hommage à Victor Hugo

 

Le 16 septembre 1913, Apollinaire rend visite au cimetière de Villequier où est enterrée Léopoldine Hugo dédicataire du sublime poème écrit pas son père Demain, dès l’aube

Demain, dès l’aube, à l’heure où blanchit la campagne, Je partirai, vois-tu, je sais que tu m’attends (…) Et quand j’arriverai, je mettrai sur ta tombe Un bouquet de houx vert et de bruyère en fleur. Victor Hugo

Cette bruyère incarne l’attente d’un être cher au-delà de la mort. En utilisant la même fleur citée par Victor Hugo, le poète Apollinaire projette sa propre douleur en se rendant sur la tombe de Léopoldine et y constate son amour mort pour Annie.

La forme du poème

 

Extrait des Alcools écrits en 1913, le poème est composé d’une seule strophe. Il  s’agit d’un quintil composé de vers octosyllabique et une rime suffisante. Écrit sans ponctuation, il se dégage du texte une impression de fluidité.

Pourquoi lire ce poème durant la cérémonie funéraire ?

Même si le deuil amoureux est incomparable à la perte d’un être cher, la lecture de ce poème sera parfaite si vous recherchez un texte court d’une pureté incisive. Ce texte enterrement vous expose peu et est évocateur. Vous pourrez l’apprendre par cœur et le dire en déposant de la bruyère sur la tombe au cimetière.